Aucune image   CoH et CoV combinés
Téléchargement

Fiche détaillée

Examen point par point de Blade & Soul par Steparu

Ecrit par Apophis, le 17-09-2012

Alors que NCSoft a récemment annoncé une version occidentale de Blade &Soul, nos confrères de Steparu se sont dit que le moment était adéquat pour eux de publier leur examen point par point de la version coréenne du jeu. Vous pouvez retrouver cet article (en anglais), extrêmement détaillé, sur le site de nos confrères, que nous vous conseillons de consulter, car il contient pléthore de vidéos tirées du jeu qui vous donneront un aperçu complet de ce dernier. Pour notre part, nous allons essayer de vous donner un résumé des points principaux abordés dans l'article de Steparu dans la suite de cette news. Vous en apprendrez notamment beaucoup sur les mécanismes de combat de groupe, surtout contre les boss, et sur le rôle de chaque classe dans une équipe.

  • Notre confrère souligne à quel point l'histoire et les cinématiques sont immersives. Il nous révèle également qu'aucun personnage n'est réellement ce qu'il semble être de prime abord. Lorsque les officiels de NCSoft disent que B&S est une histoire de trahison et de vengeance, cela n'implique pas uniquement la Némésis du joueur, Jin Seoyeon, mais aussi les autres PnJ que vous serez amené à rencontrer. En tout cas, le rédacteur de l'article a été passionné par l'histoire (il a eu le sentiment de se retrouver projeté dans un film ou un anime d'arts martiaux), et a trouvé que les cinématiques étaient plus intéressantes à regarder que dans la moyenne des autres MMO.

  • Il n'y a pas d'armure au sens propre dans Blade & Soul, mais plutôt un système appelé Bopae, composé de 8 pièces. Si vous parvenez à réunir toutes celles d'un même set, vous gagnez un bonus et une aura autour de votre personnage. Ces pièces augmentent les caractéristiques de votre personnage et peuvent être enchantées.
    Les Bopae ne déterminent cependant pas votre apparence, c'est le rôle des Doboks (ou costumes). Ces derniers ne possèdent aucune caractéristique, et n'ont donc qu'un rôle purement esthétique.

  • Vos armes en revanche ne peuvent pas être enchantées, mais elles possèdent des emplacements dans lesquels vous pouvez insérer des gemmes. Certaines d'entre elles jouent un grand rôle, puisqu'elles permettent de voler de la vie à votre ennemi chaque fois que vous infligez un coup critique. Sachant qu'il n'y a pas de Soigneur dans le jeu, cela vous donne une idée de l'importance qu'elles peuvent avoir.

  • Notre confrère souligne le nombre très limité de contrôles à retenir, et le caractère nerveux de l'action, entre attaques, combos, contres, parades, esquives, etc. Attention toutefois, les fenêtes d'opportunité pour déclencher tout cela sont très courtes (1 seconde, parfois), donc il vous faudra être attentif et réactif.

  • Le système de visée prend pour cible ce qui est en face de vous et le plus proche. Un faible mouvement latéral ne vous fait pas perdre votre cible, mais un tour complet le fera. Notre confrère souligne que ce système peut, de façon optionnelle, être coupé au profit d'un système classique basé sur les clics de souris sur la cible souhaitée.

  • Les compétences sont en bon nombre selon Steparu, ni trop ni pas assez. Il faut remarquer qu'au niveau des combos, au fur et à mesure que vous débloquez de nouvelles choses dans les arbres de compétences, les effets de vos compétences déjà équipées peuvent changer, ainsi que leur animation graphique. Notre confrère souligne qu'il n'y a pas de build universel, il vous faudra en changer pour vous adapter à différentes situations.

  • Il n'y a pas de soigneur dans le jeu (seulement des potions, quelques compétences et les gemmes à déclenchement -très- conditionnel évoquées plus haut), et le tanking est de ce fait très inhabituel par rapport à d'autres mmorpg. Vous n'avez pas de compétences pour vous rendre invincible, pas de blocage sur une longue durée, et presque rien ni personne pour vous soigner. Jouer tank, c'est donc comprendre et retenir, dans un combat contre un boss, les attaques et le timing de ce dernier, et déclencher des attaques à haut dps entre elles, avant de parer, contrer ou esquiver la riposte du boss.

  • Au niveau du leveling, notre confrère souligne qu'il y avait un gros manque de quêtes entre les niveaux 43 et 45 au lancement du jeu, mais qu'un patch a en partie réglé le souci. De plus, il rappelle qu'il existe des quêtes quotidiennes, et que la version occidentale du jeu proposera un rythme de progression lègèrement amélioré par rapport à la version coréenne. Sinon, pas de souci particulier à signaler, il y a autrement assez de quêtes et d'instances à faire pour assurer une progression fluide des autres tranches de niveaux (à part à la rigueur les derniers).

  • Steparu souligne l'excellence du système de création de personnages, et le nombre faramineux de curseurs d'options à la disposition du joueur (l'auteur cite la poitrine des personnages féminins, qui dispose de trois de ces curseurs à elle seule !). Notre confrère se dit aussi impressionné par les graphismes et par l'optimisation, et regrette juste l'absence d'une météo en temps réel.

  • La musique n'a en revanche rien de remarquable pour lui, elle est juste correcte.

  • Il est facile d'entrer en PvP, mais difficile de maîtriser ce mode de jeu : pourquoi ? Les Bopae ne peuvent être enchantés qu'une fois, ce qui agit comme un élément égalisateur entre joueurs vétérans et débutants. Donc, l'équipement du personnage joue moins que l'habileté du joueur.

  • Au niveau 21-22 et après avoir accompli une quête principale, vous aurez la possibilité de rejoindre une faction. Vous obtiendrez un Dobok de faction, qui, quand vous le porterez, vous permettra de participer au PvP de faction (pour vous flagger pour différents types de PvP dans B&S, il suffit de changer de tenue -d'ailleurs, certaines vous permettent de faire des duels sans risque d'être attaqués par d'autres même dans le monde ouvert-). Le changement de faction est facile, mais il vous fait perdre tous les rangs PvP acquis. Votre rang de faction vous permet de débloquer des équipements spéciaux et surtout certaines compétences de Qing Gong (mouvement).

  • Les points gagnés en PvP peuvent aussi permettre d'augmenter le rang de votre Guilde, donc sa taille maximale (mais à terme, le rang influera sur d'autres choses, comme des tenues spéciales par exemple).

  • L'Hôtel des ventes est inter-serveurs.

  • L'artisanat est une grosse source d'argent dans le jeu. Vous pouvez en monter deux à la fois (vous pouvez en abandonner un déjà monté en cours de route, mais vous perdez la progression déjà effectuée dans ce cas). Vous pouvez par exemple fabriquer des potions, des gemmes, des Bopae, des marteaux de réparation, etc.

  • Steparu souligne tous les changements intervenus dans les donjons, leur niveau de difficulté (ramené à la baisse) et le nombre de joueurs maximal pouvant être impliqué (six).

  • Les boss du monde ouvert sont très originaux : d'abord, chaque joueur qui les combat reçoit, selon les dommages infligés, de 1 à 3 jetons à la mort du boss. Une fois celui-ci mort, vous pouvez les utiliser dans une "Roue de la Fortune" qui se trouve aux alentours, et qui a une chance de vous donner les armes, Bopae, Doboks, ..., du boss. Donc tout le monde est récompensé au final, et ces boss constituent un excellent moyen de s'équiper correctement.

  • L'auteur souligne à quel point le système vocal intégré est quasi-indispensable en contenu de fin de jeu. Il existe notamment un système permettant d’assommer les boss, avec des attaques de quatre couleurs (types) différentes. La subtilité est que, pour que cette attaque spéciale fonctionne, un autre membre du groupe doit utiliser une attaque complémentaire de la même couleur et ce très rapidement après la votre (la seule exception est la classe des Destructeurs, qui n'ont pas besoin d'une autre personne pour porter ces attaques). On conçoit donc bien à quel point une communication rapide et efficace est capitale dans un tel cas. L'intérêt de la réussite de ces attaques de neutralisation est d'abord qu'elles empêchent le boss d'attaquer, et ensuite qu'elles permettent de lui causer des quantités massives de dégâts.

  • Au niveau des classes : le Kung-Fu Sifu est, d'après Steparu, le plus difficile à maîtriser en raison du timing de ses combos. Il peut jouer tank ou dps selon sa configuration. L'Elémentaliste est, classiquement, la classe à plus haut dps. L'Escrimeur est le tank principal du jeu, en raison des longues durées de ses parades, mais il peut aussi utiliser des poses spéciales permettant un haut dps (mais qui empêchent de parer). C'est également la meilleure classe pour le PvP, selon nos confrères, car à même de combattre deux joueurs à la fois. Le Destructeur est la classe la plus facile à maîtriser, celle qui permet le leveling le plus rapide, et son rôle à haut niveau dans les combats de boss a été évoqué plus haut. Nos confrères semblent ne pas tellement apprécier l'Invocateur, en revanche, peut-être en raison des bugs qui affectent encore cette classe. Enfin, l'Assassin  a un rôle très important dans les combats contre les boss, car ces derniers ont un très haut taux de régénération. Seuls les empilements de poison et de saignement infligés par l'Assassin peuvent contrer cette défense permanente. C'est aussi une classe redoutable en PvP, car si ses compétences et contres sont bien utilisés, il peut être furtif en permanence. Or, sa plus puissante attaque ne peut se déclencher que dans cet état...

  • De nouvelles fonctionnalités sont prévues dans le cash shop du jeu dans le futur.

1 commentaire

Blade & Soul® content and materials are registered trademarks of the NCSoft Corporation. All rights reserved.
Copyright © 2010 Univers Virtuels pour le contenu du site.
Design : Coxie Template: Cypher, Code: JB